11.05.2014

Autour du lac #3 4 5

/ En résidence avec l'association L'esprit du lieu, au lac de Grand-Lieu (44)



Mercredi
Dessiner les lignes moutonneuses des saules à l'horizon, ce qui paraît le plus facile et qui pourtant échappe. Sinon, tiges et feuilles dans l'eau, cette soupe végétale. Tout est à refaire 1000 fois. Quand au lac, l'eau vraiment, que tracer ? Il est une fois de plus cet insaisissable. Une réserve, en dessin, c'est un espace vide qui n'apparaît que par ce qui l'entoure. Le lac est (au moins) doublement réserve.






Mardi
Au milieu de l'eau libre une cage, des canards, piégés. Ils seront bagués. On se croirait sur une mer avant de piquer d'une perche le petit mètre de fond. On voudrait rester plus longtemps dans l'espace hors d'atteinte. Attendre le possible, quelque chose, avant de repartir.










Lundi

J'habite la Fuie, petite volière à pigeons. Les mots tourneront ici. N'avoir pour parole au-dehors que des gestes, des regards.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire