4.17.2020

Par les épines denses


Par les épines denses
par les tiges grotesques
dans l'effort du vent
par cette lumière qui change tout le temps
tout en haut d'une côte 
je pourrais trouver un terrain d'entente avec moi-même.

Poème envoyé au dos d'une carte postale pendant le confinement / Écrit en piochant dans le florilège des ( ) de jour, => http://vg-dejour.blogspot.com

// une nouvelle série de ces poèmes flottants est à retrouver à bord du Pandémonium, une croisière d'écriture par temps de confinement organisé par le Master de Création Littéraire de l'université de Marseille AMU, JC. Cavallin et C. Marcandier.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire