5.11.2016


Tu peux toujours
tu ne sauras pas remonter à la source
du mouvement pendulaire
qui t’incite
à repartir de A où
les parents de tes grand-parents
furent déposés enfants
placés puis déplacés
un envers déjà profond et
déjà illisible
tu peux toujours filer vers B
t’y maintenir plus ou moins
entre les deux dévier
changer d’avis, de train
tu ne sauras pas ce qui pousse chacun à
(partir à vélo)
(dormir sous une toile de tente)
(vivre sur un bateau)
poursuivre coûte que coûte une route en forme de
vagabondage
comme dans la petite conduite l’eau
tous les contournements possibles ne déroutent pas
son écoulement
tu refuses
de rationaliser tes trouvailles
poursuivant la voie d’un imaginaire jusqu’à l’Orient

où les peintures deviennent des tapis
paysages aériens avec vue plongeante sur le déroulement de chemins 
secondaires
topographie précise
centimètre par centimètre carré
les petites griffures là, sont-elles des points de repère
ou bien des souvenirs
de voyages ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire