4.02.2020

Et donc mon corps

Et donc,
Mon corps est l’endroit
où le voyage recommence.
La peau, traces d’une route
le doigt sur le soleil
le torse au rebord d’une fenêtre
l’œil errant 
et la bouche — 
la bouche dans les tempêtes : vent à 15 nœuds, corne de brume, 
appareillage !

(Rali Swengal)

Poème envoyé au dos d'une carte postale pendant le confinement / Écrit en piochant dans le florilège des ( ) de jour, => http://vg-dejour.blogspot.com



Aucun commentaire:

Publier un commentaire