4.02.2020

Et donc mon corps

Et donc
Mon corps est l’endroit
où le voyage recommence :
la peau, traces d’une route
le doigt sur le soleil
le torse au rebord d’une fenêtre
l’œil errant 
et la bouche — la bouche dans les tempêtes
vent à 15 nœuds, corne de brume, appareillage !


Poème envoyé au dos d'une carte postale pendant le confinement / Écrit en piochant dans le florilège des ( ) de jour, => http://vg-dejour.blogspot.com



Aucun commentaire:

Publier un commentaire